Expérience M

M4 – Cultiver l’amour bienveillant

Pour ce quatrième mois de l’expérience M, j’ai choisi de me focaliser sur la méditation de l’amour bienveillant et la compassion. Jusqu’ici, j’ai pratiqué la méditation de pleine conscience qui consiste simplement à être présent. Présent à soi, sa respiration, son corps et ses pensées mais sans s’y attacher.

Il existe d’autres types de méditations autour de la compassion, de l’amour bienveillant notamment la méditation Metta chez les bouddhistes.

Qu’est ce la méditation Metta ou de l’amour bienveillant ?

Ce type de méditation est un peu différent puisque l’on va volontairement concentrer son attention pour s’envoyer des pensées bienveillantes, puis à nos proches, collègues, des personnes neutres et pour finir des personnes avec qui on a des difficultés. C’est important de ne pas inclure seulement nos proches dans ce type de modifications mais d‘élargir notre bienveillance à tous sans distinction en partant du principe que nous cherchons tous à être heureux et à éviter la souffrance.

L’idée est de commencer par générer un sentiment de chaleur, de protection et d’amour en pensant à une personne proche, un animal, un jeune enfant puis de réciter des phrases comme :

« Que vous soyez en sécurité
Que vous soyez en bonne santé
Que vous soyez heureux
Que vous ayez une vie facile »

On peut modifier les phrases pour qu’elles résonnent de la manière la plus authentique possible avec ce qu’on veut offrir.

Pour ma part, je n’ai pas encore trouvé la formule idéale et comme je fais parfois ces exercices avec des enregistrements, je récite celles qui sont proposées.

Peut-elle vraiment modifier notre mental ?

Dans son livre « L’amour qui guérit », Sharon Salzerg présente tous les bienfaits de cette méditation. J’ai déjà pratiqué ce type d’exercices mais de manière sporadique. Comme avec la méditation de pleine conscience, je me demande si à mon tour, je pourrais ressentir ces bienfaits.

Alors pour ce mois de mai, je vais me concentrer sur ce type de méditation ce qui collera au cycle d’approfondissement auquel je me suis inscrite avec Emergences car je ressentais le besoin d’être guidée sur cette thématique.

Une des phrases de Sharon m’inspire particulièrement :

Grâce à l’amour bienveillant, chaque être et chaque chose peuvent refleurir de l’intérieur. Quand nous redécouvrons notre propre beauté et celle des autres, notre grâce intime s’exprime naturellement, merveilleuse…

L’amour qui guérit, Sharon Salzberg

Pour nous inciter à cultiver la bienveillance et à modifier la chimie de notre cerveau, Rick Hanson et le Dr Richard Mendius nous donnent quelques conseils supplémentaires dans leur ouvrage « Le Cerveau de Bouddha » : cultiver les émotions positives, pratiquer la non-rivalité, ne pas faire de suppositions sur les intentions des gens, se traiter avec compassion, repérer les déclencheurs qui nous font réagir de manière négative, mettre les choses en perspective ou encore pratiquer la générosité.

Un mois c’est sans doute un peu court pour juger si cette pratique est efficace car elle demande de l’entrainement. Mais je vous donne rendez-vous à la fin du mois pour partager mes premiers ressentis.

Ma feuille du route pour mai :

  • pratiquer quotidiennement la méditation bienveillante
  • suivre le cycle d’approfondissement et ses exercices
  • relire et noter quelques phrases inspirantes du livre de Sharon Salzberg
  • continuer le cercle des Muses
  • prendre l’air

Et vous, avez-vous déjà pratiqué la méditation de l’amour bienveillant ? Avez-vous ressenti des changements concrets dans votre vie?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *