Expérience M

Pourquoi ai-je eu envie de lancer l’expérience M?

Je suis une fille ordinaire ou plutôt un « boulet ordinaire » me chuchote Ronchonnette, la petite voix négative qui semble si bien se plaire en ma compagnie. Je vais bientôt avoir 35 ans, célibataire, sans enfants ni de grands exploits au compteur mais plutôt des complexes, une bonne dose d’insatisfaction et cette douloureuse impression parfois de passer à côté de ma vie.

Une insatisfaction chronique

Cette insatisfaction ne date pas d’hier. J’ai pourtant lu de nombreux livres de développement personnel (et oui, j’adore ça même si avec ma mémoire de poisson rouge, j’en oublie trop vite les enseignements), essayé de nombreux techniques (les livres le disent bien, lire ne suffit pas, il faut pratiquer) notamment la méditation. Mon histoire avec la méditation remonte à près de 15 ans, j’ai eu le temps d’en lire des ouvrages, de m’asseoir sur le coussin, de participer à des séances collectives et même des retraites d’un week-end ou quelques jours et pourtant j’ai du mal à inscrire durablement cette pratique dans mon quotidien.

Je dois reconnaître une chose, je ne suis pas une reine de la discipline. Après l’enthousiasme du début, mes efforts s’amenuisent lorsque je vois que les résultats tant espérés ne font pas leur apparition et je ne tiens pas longtemps mes bonnes résolutions.

Parfois, je l’ai fait pendant 2 ou 3 mois mais je finis toujours par me trouver des excuses, ralentir et même parfois arrêter pendant plusieurs semaines. Du coup, je suis toujours un peu frustrée car même si je suis convaincue intellectuellement des bienfaits de cette pratique, j’ai du mal à en constater les effets réels sur ma vie.

Un défi : pratiquer quotidiennement la méditation pendant un an

Cela fait plusieurs années que j’ai envie de commencer une expérience sur moi-même, de me lancer le défi de vraiment pratiquer la méditation pendant au moins une année, pour voir si cela m’aide à cheminer et à mieux vivre. Je dois dire que je suis fan des livres comme “Opération Bonheur” de Gretchen Rubin ou “Help Me”  de Marianne Power où les auteurs se lancent le défi d’améliorer leur vie en établissant un plan avec des thématiques et des objectifs. Pour moi qui ait l’impression de totalement stagner dans ma vie, faute de plan ou de direction, qui ait l’ambition de devenir une meilleure version de moi-même, ces livres offrent un espoir : celui que les efforts finissent par payer. Alors me voilà partie à rêver, à élaborer des grands plans de bataille, à gribouiller des objectifs, des idées, à préparer mon carnet.

Allez hop c’est décidé, à partir de ce mois-ci, je m’y mets. Et cette fois, je m’y tiens, je mets en place une routine journalière, je fais mes bilans tous les dimanches, je prends des notes…. Un mois, plus tard, je n’ai même pas coché la moitié de mes objectifs (même lors des plans les moins ambitieux), deux mois après, le fabuleux plan d’amélioration de ma vie connaît une fin prématurée aux côtés de tous les autres.

Et puis quelques mois après, l’envie renaît au gré d’une lecture, d’un sursaut après des jours de déprime, d’une interview d’une personne inspirante… Et je me relance, de moins en mois confiante tout de même après des années de projets avortés, et sans surprise j’obtiens le même résultat.

Cette dernière année, avec son lot de confinements, couvre-feu et activité partielle m’a montré que l’excuse du manque de temps derrière laquelle je me réfugiais ne tenait pas. Elle m’a toutefois permis d’explorer d’autres champs comme la créativité et m’a donné envie de retenter une nouvelle expérience mêlant méditation et techniques créatives d’introspection.

C’est parti!

Alors en ce mois de janvier 2021, mois où généralement on prend des bonnes résolutions, à l’aube de mes 35 ans, j’ai décidé de relancer une nouvelle expérimentation ! Et cette fois, pour me donner plus de chances de m’y tenir et je me suis dit que je pouvais partager publiquement ce test grandeur nature sur un blog !

C’est une expérience totalement empirique, je ne suis pas thérapeute, ni experte de la méditation ou de la créativité, je ne prétends pas donner de leçons ni d’avoir de méthode miracle à vous faire découvrir, mais j’ai envie de partager mon expérience.

Car je me dis que derrière l’écran, il y a peut-être d’autres personnes comme moi, qui tâtonnent, se cherchent, ont envie d’aller vers plus d’épanouissement, doutent, échouent…. et que parfois, voir d’autres personnes qui ont les mêmes interrogations, cherchent, testent… et bien cela peut faire du bien !

Je me dis également qu’écrire ici m’incitera à mieux structurer mes idées, à recouper des notes que j’ai pu prendre dans différents carnets au fil du temps, à mieux retenir les idées clés de certains ouvrages et ainsi dégager quelques perspectives là où j’ai l’impression de tourner en rond depuis des années. Même si Ronchonnette, ma copine la petite voix négative me susurre dans l’oreille : « mais qu’est ce que les gens en ont faire de ta vie et de tes états d’âme ? Es-tu légitime à parler de tout ça alors que pour le moment, tu ne sais pas toi-même ce qui peut faire du bien ? »

Alors je vous propose de me suivre dans cette expérience aiMe. Peut-être y’aura-t-il des découvertes ? Peut-être en serais-je au même point l’année prochaine ? Il y aura peut-être des contradictions, des changements de direction, peut-être même que cette expérience M avortera d’elle-même dans quelques semaines, quelques mois…

Je ne sais pas ce que je trouverai au détour du chemin, au moins aurais-je eu le mérite d’essayer encore une fois, et je vous invite à plonger dans l’inconnu avec moi !

=> Comment va se dérouler cette expérience M ou aiMe?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *